Comment retapisser une pièce ?

Lessivage de murs

Faire appel à un professionnel pour remplacer les papiers peints de mon bureau était au-dessus de mes moyens. C’est pourquoi j’ai décidé de tout faire moi-même. Cette tâche est très facile à accomplir, mais demande quand même beaucoup de patience.

Préparer la surface

Pour que le nouveau papier peint adhère bien, la première chose à faire est de préparer les surfaces qui vont le recevoir. Pour ce faire, détapisser le mur est indispensable. Concernant mon bureau, le décollement du revêtement à certains endroits s’est avéré très facile. Toutefois, pour débarrasser complètement les murs des résidus récalcitrants de l’ancien papier peint, je n’avais pas d’autre choix que de les frotter avec une brosse trempée dans de l’eau chaude avec lessive Saint Marc.

D’ailleurs, c’est cette étape qui demande le plus de patience et d’obstination, car il faut beaucoup d’huile de coude avant d’arriver à ses fins. Autrement, pour plus d’efficacité, vous pouvez également utiliser des décolleurs chimiques. Ces derniers sont disponibles en poudre ou en spray, mais attention à leur gros inconvénient, car ces produits sont souvent corrosifs et allergiques pour la peau. Ne surtout pas oublier de mettre des gants lorsque vous les manipulez.

Mon conseil ? Plus vous êtes nombreux à le faire, plus ce sera rapide, sans utiliser de produits chimiques qui polluent l’atmosphère et l’environnement. Prenez exemple sur moi, j’ai demandé l’aide de trois collègues de bureau pour détapisser les murs de mon lieu de travail. En contrepartie, je leur ai offert un bon déjeuner une fois le travail fini. Sinon, si vous voulez recourir aux méthodes des professionnels, louez pour quelques heures une décolleuse à vapeur. C’est encore mieux si une personne de votre entourage en possède une, vous économiserez ainsi en frais de location.

Poser le papier peint

Papier peint

Une fois que les murs sont nettoyés et propres, laissez bien sécher au moins une demi-journée. Profitez-en également pour bien reposer vos bras, car l’étape suivante risque d’être assez fatigante aussi. C’est pourquoi j’ai attendu vingt-quatre heures avant de revenir sur le chantier. Vous n’avez pas encore passé commande de vos rouleaux de revêtement ? Dans ce cas-là, préférez plutôt les modèles intissés. Riches en motifs, ces derniers sont réputés pour leur solidité, mais surtout pour leur facilité de pose.

En effet, à la différence des papiers peints classiques, ce type de revêtement nécessite moins de préparation. Leur manipulation se fait plus facilement puisque les lés sont plus solides, la pose est donc plus pratique et moins contraignante. Et pour ajuster l’intissé, les découpes se font aussi sur le mur à l’aide d’un cutter. En outre en dehors d’être très à la mode, ce papier peint convient à merveille aux endroits humides comme la salle de bain par exemple.

Bref en privilégiant l’intissé, j’ai gagné beaucoup de temps. Néanmoins, que vos préférences aillent vers les papiers peints classiques ou intissés, vous devrez avoir en votre possession de la colle à tapisser, une brosse à encoller, une éponge, un niveau à bulle, une roulette à joint, un crayon et un cutter. Mon astuce pour m’assurer que le premier lé posé est bien vertical ? Je commence toujours par la partie d’un mur se trouvant à côté d’une porte ou d’une fenêtre. Je m’en sers comme repère par la suite.

Écrit par Roger le dans Déco & rénovation

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 8qjhy35fy4