Comment réussir ses peintures intérieures ?

L’application des peintures peut être un travail compliqué et fastidieux, il suffit simplement d’avoir les bonnes pratiques et de procéder méticuleusement. Voici quelques conseils à suivre.

Comment réussir ses peintures intérieures ?

Bien protéger les pièces

Inutile de foncer tête baissée pour repeindre les murs d’une pièce, il faut avant tout préparer le terrain et cela passe par la protection des meubles et des sols. Si possible, il faut déménager une bonne partie des meubles et décorations présentes dans la pièce pour avoir un espace de travail élargi, et une certaine liberté dans ses gestes. C’est notamment très utile lorsque l’on peint les plafonds avec une perche ou que l’on a besoin d’un escabeau, avoir un espace de travail de qualité est propice à un travail de qualité. Pour protéger les meubles restants et les sols, il n’y a rien de mieux qu’un film plastique en polyane que l’on va scotcher avec soin sur les plinthes, attention à prendre de l’adhésif qui n’arrache pas la matière.

Préparer les murs

La préparation des murs, c’est 80% du travail de finition. C’est-à-dire qu’il est indispensable de bien préparer les murs et les plafonds, en prenant soin de retirer le papier peint s’il y en a et/ou de poncer les plaques de plâtres laissant apparaître des traces d’enduits. Il faut également vérifier que la surface est parfaitement plate, si ce n’est pas le cas, il faut alors enduire les endroits déformés, laisser sécher et poncer à nouveau pour obtenir une surface parfaitement lisse et avec une finition irréprochable. C’est bien souvent ce travail qui peut être décourageant et qui pousse les particuliers à solliciter les services d’un artisan peintre.

Mettre en peinture

Avant de dégainer son pinceau et son rouleau, il faut tout d’abord délimiter les murs et les zones par les différentes couleurs de peinture. Il faut donc avoir déjà choisi ses peintures et les associations (rien de tel pour cela que d’utiliser un nuancier), pour pouvoir définir les surfaces à peindre. Il faut idéalement commencer par les peintures blanches et terminer par les peintures de couleurs, en débutant chaque mur par la délimitation. Idéalement, une couche de peinture de sous-couche permet déjà de préparer les surfaces à la mise en peinture et d’uniformiser les couleurs, d’avoir une épaisseur suffisante pour bénéficier d’une bonne qualité de finition. Enfin, il faut retirer rapidement les adhésifs de délimitation car en séchant, ils ont tendance à rester collés, ce qui rend ce travail encore plus pénible.

Écrit par Roger le dans Déco & rénovation

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 2br9whi4bk