Quel matériau pour votre garde-corps ou balustrade ?

garde-corps de balcon

Entamés depuis le début du mois, les travaux portant sur la rénovation de mon balcon avancent à grands pas. Tout s’est bien déroulé, excepté l’achat de ma balustrade qui m’a donné un peu de fil à retordre. J’ai fini par opter pour l’aluminium.

J’ai craqué pour l’aluminium

Comme des amis australiens viennent passer les vacances chez moi l’été prochain. Il n’est pas question que je programme des vacances cette année. Par contre, je compte réaménager la partie extérieure de mon appartement, de manière à faire des lieux un endroit convivial pour l’été. Plus précisément, dans la mesure où l’on va sans doute beaucoup squatter le balcon, quelques travaux de restauration étaient nécessaires. L’idée est que moi et mes invités profitions de ce nouvel espace de vie dès le début de la saison estivale.

À mon grand soulagement, il n’y avait pas grand-chose à faire pour ce qui est du sol de ma terrasse. Mais ce n’était pas du tout le cas du garde-corps. Déjà vieille et pourrie, la rambarde en bois devait être impérativement remplacée. Dans un premier temps, j’ai pensé passer commande du même modèle. Toutefois au dernier moment, je me suis laissé séduire par un garde-corps Faraone en aluminium.

Et à ma grande surprise, les articles que j’ai commandés m’ont déjà été livrés. J’attends juste l’arrivée des artisans pour les poser et tout sera en place d’ici l’arrivée de ce couple d’amis. Pourquoi l’aluminium ? Avant toute chose parce que je trouve ce matériau à la fois contemporain et facile d’entretien. De plus, c’est semble-t-il extrêmement léger et épuré ; sans compter qu’il existe de nombreuses possibilités de formes, de designs et de couleurs laissés entièrement à l’appréciation des propriétaires.

Les autres matériaux

rambarde en câble tendus

En outre, on m’a aussi beaucoup vanté la résistance exceptionnelle de l’aluminium au temps, aux variations de température et aux caprices climatiques. Ce matériau reste donc pour moi un investissement à long terme. Des décennies passeront avant que j’envisage de le remplacer. Qui plus est, son entretien est, paraît-il, minimal. Bref, l’alu répond à toutes mes exigences.

En alternative, l’inox présente sensiblement aussi les mêmes caractéristiques. D’ailleurs, pour les non-connaisseurs, il est assez difficile de faire la distinction entre les deux. Insensible à la poussière, à la rouille et à l’humidité, l’acier inoxydable convient tant pour l’extérieur que l’intérieur, notamment pour les inconditionnels de la mezzanine. Quant aux motifs, les finitions sont très variées entre le brillant, le mat, le brossé… Il y en a pour tous les goûts. Toutefois, l’inconvénient de l’inox et de l’aluminium est leur prix légèrement élevé, quelquefois inaccessible aux petits budgets.

Mais heureusement, il y a le PVC, le matériau le plus abordable du marché. Cette barrière peut durer des années si le polychlorure de vinyle a préalablement bénéficié d’un traitement anti-UV. Autrement, avec de longues expositions au soleil, il y a des risques que le garde-corps se déforme et que sa couleur passe au fil des années.

Enfin, la rambarde en béton est aussi assez bon marché si, bien sûr, les vues ajourées ou occultées ne vous dérangent guère.

Écrit par Roger le dans Travaux & construction

2 commentaires