La tonnelle de jardin

tonnelle végétalisée

Avec l’arrivée de l’été, tous les moyens sont bons pour profiter à fond du soleil et du beau temps dans son jardin. C’est pourquoi j’ai décidé de surprendre ma famille en achetant une tonnelle. Et, à cette occasion, je me suis rendue compte qu’il y avait l’embarras du choix sur le marché.

Pourquoi une tonnelle ?

En parlant à mes proches de mon projet d’investir dans une tonnelle de jardin, on m’a plutôt orientée vers la pergola. La tonnelle est souvent pensée comme une sorte de tuteur pour une vigne ou autre grimpante qui viendrait recouvrir le toit de la tonnelle et faire ainsi une ombre végétale. Pourtant, si vous ne pouvez pas créer ce genre de tonnelle, vous pouvez porter votre choix sur un dispositif mobile et déplaçable. Ainsi, en fonction de mes besoins, je peux la déployer au milieu du jardin où aux abords de la terrasse. En outre, en cas de non-utilisation, je peux ranger la tonnelle dans mon garage pendant les saisons hivernales.

En effet, il existe sur le marché deux grands types de tonnelles : les pliantes qui sont très faciles à monter et à démonter puisqu’il suffit d’emboîter les pièces entre elles ; et en deuxième option les adossables qui, comme leur nom l’indique, doivent être posées contre un mur.

Sans oublier que contrairement à la pergola, l’installation de cet équipement ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Si l’installation de cette tonnelle vous amène à faire des petits ou de grands travaux dans votre jardin, je vous recommande le site de jardinage Binette & Jardin sur lequel vous trouverez à la fois des articles sur les plantes, ainsi que des astuces très intéressantes d’aménagement de jardins et de terrasses.

Quelles caractéristiques

Tonnelle adossable

Son matériau est le premier critère de sélection d’une tonnelle de jardin. Et ces dernières années, l’engouement est aux matières modernes et contemporaines comme l’aluminium par exemple. Les modèles en alu sont très prisés pour leur grande légèreté, ainsi que pour leur robustesse. Qui plus est, leur prix est très abordable.

En alternative, il y a le fer forgé. Pouvant être peint dans toutes les couleurs, voici également un autre matériau aussi réputé pour sa robustesse. Néanmoins, une tonnelle en fer forgé n’est pas donnée, et est très lourde.

D’où mes préférences pour le bois. Je ne résiste tout simplement pas au côté noble et esthétique de ce matériau entièrement naturel. Et cette fois-ci, je vais me faire plaisir en optant pour un bois exotique. Le teck et mon premier choix, mais j’hésite encore, car on m’a dit aussi beaucoup de bien de l’Iroko. Quoi qu’il en soit, pour éviter d’encourager la déforestation tropicale, je choisirai un bois certifié FSC (Forest Stewardship Council). Mais les modèles en cèdre rouge, en merisier ou en châtaignier ne manquent pas non plus d’intérêt. Seul inconvénient, quelle que soit l’essence, le bois demande de l’entretien.

Écrit par Roger le dans Jardinage & extérieur

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 34gdw6iftt