Peut-on construire une piscine soi-même ?

Si disposer d’une piscine privée est un rêve que de plus en plus de particuliers s’autorisent, chacun y va de sa façon pour tourner le projet en réalisation. Vous faites partie des personnes qui aiment mettre la main à la pâte dans la réalisation de vos projets et vous demandez s’il est possible de construire vous-même le bassin de vos rêves ? Voici les éléments à considérer.

Peut-on construire une piscine soi-même ?

Un point de réglementation

Construire sa piscine soi-même est tout à fait envisageable. Il existe, cependant, certaines règles auxquelles il faut s’aligner dans cette perspective. Le Magazine de la Piscine rappelle d’emblée que les contraintes dépendent de la taille de bassin souhaitée. Si celle-ci dépasse les 100 m², les plans de construction doivent être fournis même si l’on s’occupe soi-même de la construction. Un formulaire Cerfa n° 13 406*06 dûment rempli permet de solliciter le permis de construire obligatoire.

Entre 10 et 100 m², c’est un autre formulaire, le n°13 703*06 qu’il faut présenter pour procéder à une déclaration préalable de travaux. Dans ce cas, veillez à ce que les 3 mètres de distance réglementaire entre la maison voisine et votre piscine soient respectés. Si vous optez pour les bassins en version mini de moins de 10 m², il n’y a pas de démarche particulière à faire, sinon de vérifier que votre terrain n’est pas inclus à une zone protégée. Passez auprès de votre mairie de résidence pour en avoir le cœur net.

Construire soi-même sa piscine : l’art de s’y prendre

Si vous souhaitez absolument vous passer de l’intervention même partielle d’un pro sur votre chantier, il faudra choisir des techniques qui ne requièrent pas leur présence. Ainsi, vous devriez peut-être rationaliser les dimensions du bassin pour pouvoir prendre en main les travaux de terrassement préalables. À ce propos, assurez-vous que les conditions du terrain soient quand même adaptées pour recevoir une piscine. L’assemblage de kit constitue l’approche la plus recommandée pour une construction privée. Sinon, il vous faudra quand même en appeler à un technicien pour des ouvrages en béton projeté. Il faudra également faire preuve d’énormément de précautions sur des étapes clés comme la pose des pièces à sceller, du revêtement et tout ce qui est raccordement électrique.

Quelques astuces pour économiser sur sa piscine en auto-construction

Même si vous entendez bien vous occuper de tout, ne minimisez pas la phase de budgétisation. Passez par les sites de simulation pour obtenir des devis précis sur les matériaux et les fluctuations que peuvent engendrer les dimensions, les formes, le système de filtrage ou de sécurisation, etc. Documentez-vous avec précision sur les impacts de certains systèmes sur le coût d’entretien. N’oubliez pas, par ailleurs, que cette construction va entrer en ligne de compte dans le montant des taxes que vous aurez à payer. Si vous ne souhaitez pas être trop chargé de ce côté, l’astuce est simple. Il vous faudra choisir un type de piscine parmi ceux qui ne sont pas imposables ; le hors-sol démontable et les piscines de moins de 10 m², entre autres.

Écrit par Roger le dans Travaux & construction

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : uwqhaf27qg